30 % des femmes enceintes se sont identifiées en France, dans un rapport de Santé, fumeuses avant leur grossesse. Presque la moitié d’entre a déclaré avoir pu arrêter de fumer, pendant cette période, alors que l’autre moitié n’arrivent pas à arrêter totalement la cigarette, pendant la grossesse.

Les dangers de fumer durant la grossesse

Une étude a montré en ce qui concerne le vapotage et grossesse que seulement 46 % des femmes enceintes sont parvenus à stopper à fumer avant le troisième trimestre de grossesse. Ces nombres expliquent que presque la moitié des femmes présentent des difficultés à cesser de fumer, pendant leur grossesse.

La fumée de cigarette dégage des particules fines, des goudrons, du monoxyde de carbone et d’autres substances cancérigènes malaisément compatibles avec la grossesse. Les dangers et les maux sont nombreux pour l’enfant et la mère : diminution de production lactée, retard de croissance du fœtus, difficulté de cicatrisation, accouchement prématuré, malformations, fausse couche, etc.

Ces dangers-là sont bien éprouvés et avant de parler de substitut nicotinique ou de vapotage, il vaut mieux ne pas fumer pendant la grossesse. Beaucoup de futures mères procèdent d’ailleurs leur processus d’arrêt de fumer avant la naissance pour ne pas engendrer l’anxiété du sevrage tabagique pendant la grossesse. Cliquez pour plus d’informations ici.

Certaines femmes, malgré tous ces avertissements sur vapotage et grossesse, sont encore dépendantes de la cigarette lors de leur grossesse. Ces dernières s’orientent, alors, vers d’autres options au tabac tel que la cigarette électronique. Mais la e-cigarette est-elle pour autant moins néfaste que le tabac ?

Vaut-il mieux de vapoter pendant la grossesse ?

Il est, évidemment, mieux de cesser de fumer lorsqu’on est enceinte pour ne pas handicaper les bonnes évolutions du fœtus. Pourtant, pour les femmes enceintes qui ne parviennent pas à arrêter de fumer, c’est facile à dire qu’à réaliser ! Et cela peut énormément se comprendre…

Il est, donc, préférable de se diriger vers des ersatz nicotiniques moins touchants pour la santé que la cigarette. Ces dernières années, certaines études menées ont démontré que la vapeur d’une cigarette électronique est jusqu’à 95 % faible nuisible que la cigarette classique… La cigarette électronique ne produit ni goudrons ni monoxyde de carbone ni la centaine d’autres composants nocive considérablement présente, dans la fumée de tabac. On vous encourage, donc, de choisir la e-cigarette si vous n’arrivez pas à cesser de fumer, pendant votre grossesse.

Par contre, que ce soit dans les cigarettes ou dans les e-liquides, la nicotine présente est risquée pour la croissance du fœtus. Celle-là traverse le placenta de la future maman et risque strictement de détériorer le centre nerveux du bébé.

Pour les produits nicotinés, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise d’ailleurs de ne pas fumer ni vapoter quand on est une femme enceinte ou une personne mineure.

L’Organisme Professionnel des Médecins exerçant l’Obstétrique et la Gynécologie en France préconise quant à lui de choisir le vapotage au tabac si une personne enceinte ne parvient pas à cesser totalement de fumer.

Les recommandations durant votre grossesse

On vous recommande le vapotage si vous vous posez des questions en ce qui concerne la compatibilité du vapotage avec la femme enceinte :

Il est mieux de ne pas vapoter ou fumer durant la grossesse. À cause de votre dépendance, si cela paraît impossible pour vous, préférez la cigarette électronique où la vapeur est 95 % moins nocive que la cigarette traditionnelle.

Choisissez des e-liquides où vous connaissez le sérieux de fabrication, la composition et la provenance. Par exemple, vérifiez l’absence d’acétyle propionyl, d’acétoïne et de diacétyle, dans les arômes… Ces éléments correspondent des 5 % de matière nuisible que peuvent comporter certains e-liquides. Il faudra en parler à votre gynécologue ou à votre médecin. Depuis 1999, en France, les composants nicotiniques sont autorisés pour accompagner les femmes à cesser de fumer, pendant leur grossesse.