Comprendre la composition d’un e-liquide pour cigarette électronique

Les statistiques des personnes mortes suite à la consommation de la cigarette affiche un bilan lourd. Malgré des thérapies diversifiées, plusieurs fumeurs ne tolèrent pas l’abstinence à la cigarette. C’est la raison pour laquelle la cigarette électronique devient la meilleure alternative au sevrage tabagique. Avant de prendre une décision, prenez le temps d’appréhender les composants de l’e-liquide.

Une base neutre

Contrairement à une cigarette classique qui dégage de la fumée par combustion, la cigarette électronique produit des nuages blancs non toxiques. Lorsque le vapoteur aspire depuis l’appareil, l’e liquide est chauffée grâce à l’énergie électrique procurée par la batterie. La cigarette électronique peut ainsi être utilisée en public comme dans un local fermé car elle n’émet aucune fumée dangereuse pour la santé. 

Si vous souhaitez tout savoir du e liquide, sachez qu’il s’agit d’un élément indispensable garantissant le fonctionnement de la cigarette électronique. Sans cet ingrédient, l’appareil ne produira aucune réaction même si vous essayez de l’activer. La quantité d’e liquide détermine ainsi le temps de vape maximal. Ce type de liquide contient principalement du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG). 

Le PG désigne un liquide visqueux, incolore et inodore. Auprès des industries pharmaceutiques et agroalimentaires, il est utilisé en tant que conservateur, émulsifiant et solvant. Par contre, en étant un ingrédient de base de l’e liquide, il procure la meilleure sensation de vape mélangé à la nicotine et à l’arôme. Si vous désirez un composant sans nicotine ni fragrance, il est conseillé de miser sur de l’e liquide à 0% de PG et à 100% de VG. Ce dernier garantit un bon volume de fumée.

De la nicotine au dosage variable

La nicotine fait partie des éléments importants de l’e-liquide. Cependant, elle n’est pas obligatoire. Les vapoteurs qui veulent simplement aspirer de la vapeur non toxique choisissent de l’e-liquide sans nicotine. 

Si le vapoteur est un ancien fumeur qui souhaite encore compenser sa dose de nicotine au quotidien, la concentration de cette substance peut être variable au choix. Ainsi, pour être incollable sur le e-liquide, il convient de considérer le taux de la nicotine allant de 0 à 20 mg/mL. 

Si vous étiez autrefois un gros fumeur, le taux de nicotine qui comblerait votre besoin est entre 16 à 20 mg/mL. C’est l’équivalent d’une vingtaine de cigarettes classiques par jour. Pour les nouveaux vapoteurs qui ont pris entre 2 à 10 tiges par jour, il faut se concentrer sur de l’e liquide qui inclut 3 à 12 mg/mL de nicotine.

Des arômes de nature végétale ou chimique

Le fait de comprendre le e liquide n’est pas aussi difficile. Il s’agit d’un produit clé de la cigarette électronique. Il convient de le mettre dans le clearomiseur avant d’allumer l’équipement. Il en existe en version jetable et rechargeable. Si vous souhaitez minimiser vos dépenses, pensez à commander de l’e liquide de rechange en gros. 

L’e-liquide présente des arômes au choix selon votre goût. La saveur originale est au rendez-vous pour ceux qui veulent profiter du goût le plus proche de la vraie cigarette. Si vous souhaitez sentir l’odeur de votre fruit préféré à chaque séance de vapotage, l’e liquide fruité vous fera plaisir : fraise, cerise, pomme, orange, etc. Pour les femmes, il existe des arômes tendres comme le citron et la cannelle. Des saveurs des gourmandises succulentes sont aussi disponibles à ne citer que le beurre de cacahuète. Afin de préserver votre voix, il est conseillé d’utiliser des flacons à base d’éléments végétaux. Bannissez de votre sélection l’e-liquide contenant de l’eucalyptol et du menthol. Pour un maximum de sensation, n’hésitez pas à essayer l’e-liquide avec des arômes de boissons : café, thé vert, coca, etc.