Comment faire son e-liquide ?

Fabriquer son e-liquide soi même n’a rien de très compliqué. Les éléments dont vous aurez besoin ne sont pas difficiles à trouver, et pareille entreprise ne nécessite pas forcément d’avoir les compétences d’un chimiste. Par ailleurs, de faire son e-liquide présente de nombreux avantages.

Les avantages de faire son e-liquide

Des e-liquides, il en existe une multitude sur le marché. Quelques uns des meilleurs sont présentés sur mondandy.fr. Si ces derniers sont appréciés par de nombreux vapoteurs, ils ont cependant un coût non négligeable. Or, de faire son e-liquide soi même a cet avantage d’être une solution plus économique. On estime le montant à dépenser pour y parvenir à un peu moins d’un euro pour 10 ml, ce qui est de beaucoup inférieur au prix d’un e-liquide prêt à l’emploi.

Un autre avantage qu’il y a à faire son e-liquide c’est la possibilité de pouvoir le personnaliser grâce notamment aux différents arômes existant sur le marché et à la multiplicité des recettes possibles. Étant seul maître des dosages, les chances sont alors meilleures d’être pleinement satisfait du liquide obtenu. Par ailleurs, de parvenir à fabriquer son propre e-liquide procure une grande satisfaction, les différentes recettes personnelles pouvant être partagées avec d’autres vapoteurs.

Les éléments nécessaires pour faire son e-liquide

Les éléments pour faire son e-liquide se trouvent assez facilement. La base représente le composant majeur. Elle est constituée de deux éléments principaux, le propylène glycol et la glycérine végétale. Le premier est le conducteur d’arome, celui qui permet de ressentir la saveur et le goût. Le second par contre atténue les arômes en leur apportant un goût sucré. C’est par ailleurs le composé qui permet la vapeur.

Les autres éléments sont la nicotine qui procure des sensations au niveau de la gorge ou hit et les arômes pour le goût et la saveur. Les additifs sont optionnels et peuvent ne pas être ajoutés lors des premières préparations. Quant au matériel, vous aurez besoin des flacons, des seringues de remplissage, d’un verre doseur pour les éléments de la base, des gants et lunettes de protection, et pour finir un calepin pour prendre des notes.

Les étapes pour faire son e-liquide

La première étape pour faire son e-liquide est la préparation de la base. Les dosages de propylène glycol et de glycérine végétale dépendent de vos préférences. Suivant le mélange fait vous pourrez au moment du vapotage soit bénéficier de plus de hit et de vapeur, soit de plus de saveur, soit encore avoir un parfait équilibre entre intensité et puissance des saveurs. Pour en savoir davantage sur les différents taux de mélange de propylène glycol et de glycérine végétale cliquez ici.

Une fois la base faite, ajoutez y de la nicotine si vous souhaitez que votre e-liquide en contienne. Incorporez ensuite le ou les arômes. Il faut faire attention à ne pas aller au delà des dosages indiqué sur la fiche produit. Les différents éléments étant mélangés, afin que la préparation ait une saveur optimale un temps de maturation est nécessaire. On parle de sleeping, qui peut aller de quelques heures à trois semaines selon le type d’arôme utilisé. Des indications à ce sujet sont habituellement données sur chaque fiche produit.

Comme vous pouvez le constater, faire son e-liquide n’a rien de bien compliqué. Il faut toutefois rester prudent dans la manipulation des différents composés, et surtout de la nicotine qui est un produit dangereux.